,

Désexualisation

Un voeu défendu par Danielle Simonnet de la France insoumise, et adopté fin mars 2018, au Conseil de Paris, propose de remplacer sur les formulaires de demandes d’actes d’état civil les mentions « père » et « mère » par les termes « parent 1 » et « parent 2 ». Cela laisse, pour le « trouple » d’Attali (mariage à trois), la place à un futur « parent 3 ».

Depuis le 21 mars 2018, les employés du service public canadien ont reçu la consigne de ne plus appeler les citoyen(ne)s « Madame » ni « Monsieur ». « Il sera d’usage de demander sa préférence à l’interlocuteur avant de l’appeler « Madame » ou « Monsieur ». C’est une question de « respect », considère l’administration Trudeau.

Peut-être faudra-t-il un jour appeler tout le monde « camarade » pour éviter un procès…

  1. Morin

 

Editorial Morphéus n°87 mai / juin 2018