,

La Guerre Contre les Dieux : ‘ WarOnAs Project ’

Le président se lève et s’avance au-devant de Fred en lui tendant la main.

« Alors Manfred, comment s’est passé ce voyage à Astana ? »

                Le conseiller s’installe dans un fauteuil néo-élyséen, face au bureau présidentiel.

                – « Comment dire, monsieur le Président, c’était hallucinant. J’avais l’impression d’entrer dans le saint des saints, de je ne sais quel monde gavé de symboles maçonniques. Un dépaysement total, avec en plus la sensation de participer à une aventure humaine hors du commun. »

                – « Diable, vous m’intriguez. »

                – « C’est très intriguant, en effet, et cela me rend perplexe. Heureusement que vous avez eu l’idée de demander à Irina Torikova de m’accompagner. La sensation que j’ai eue, a été celle de pénétrer dans un univers d’initiés, exclusivement réservé aux initiés. Mais en définitive, j’ai eu de la chance, enfin je veux dire qu’une synchronicité s’est produite. Le père d’Irina était là. »

                – « L’académicien Torikov ? »

                – « Oui. Il semblait passablement énervé et anxieux ; en colère même. Les Russes n’apprécient pas trop certains échanges entre les cercles Kazakhs et les sous-mariniers du programme américain de l’état profond. Apparemment, les Russes sont au courant de la création d’un état subprofond, une sorte de crypto-entité trilatérale entre les Étasuniens, les Japonais, une super base installée en Antarctique et un système de contrôle satellitaire. »

                – « Oui, j’ai eu vent de cette affaire par une amie très chère qui m’a suggéré de m’intéresser aux 66 sous-sols de l’esplanade de la Défense. »

                – « Je vois, répond Fred Manfred, avec un léger sourire de connivence. Bref, j’ai pu avoir une foule de renseignements, grâce à Torikov, qui n’a toujours pas digéré que les Américains aient profité de la chute de l’URSS pour acquérir toutes sortes d’appareils psychotroniques, les fleurons de leur recherche parapsychologique. Le dossier, qu’il m’a permis de compléter, est celui des technomagies et du projet Waronas, soit Ouarouna, inspiré de la divinité védique Varuna. Ce terme signifie à la fois Neptune et War on Ases, autrement dit une guerre contre les descendants des Ases ou des Atlantes de première, deuxième, troisième et quatrième générations. Nous faisons partie, sans le savoir, de cette dernière catégorie. J’insiste au passage sur le fait que le suffixe « nas » semble bien signifier « no ase » (pas de dieux), comme l’acronyme, d’ailleurs, de la NASA. En fait, c’est littéralement « la guerre contre les Dieux », une guerre dans l’invisible. »

                Le président se tasse dans son fauteuil.

                – « Je ne vois pas le rapport avec Neptune, si ce n’est la correspondance astrologique avec la magie, la voyance et le surnaturel en général. »

                – « J’y viendrai à la fin et vous vous demanderez sûrement, comme moi, s’il s’agit de science-fiction, de délires mystico-religieux, ou de la réalité fantastique d’un complot interplanétaire contre l’espèce humaine, une sorte de Crépuscule des Dieux programmé par une intelligence artificielle en phase avec une intelligence extranéenne. »

                – « Bon, restons-en aux technomagies, j’ai besoin d’éléments concrets. Alors exposez-moi tout ceci aussi brièvement que possible. J’ai un emploi du temps chargé. »

                – « Entendu. Je vais donc résumer en quelques mots, vous trouverez les détails dans le rapport que j’ai remis à votre premier secrétaire et qui concerne les technomagies appliquées à l’humanité. Différentes technologies sont combinées. D’abord, il y a l’émanateur humain, une technomagie qui permet aux armées psy de faire des émanations astrales amplifiées. Il s’agit de contrôleurs astraux de l’humanité. On compte environ 20 000 émanateurs par section militaire psy. Un militaire dans cette machine, doit utiliser un cinquantième de son énergie divine, pour chaque émanation. Il finit donc par en mourir. »

                – « Vous voulez dire que ces gens sont, in fine, délibérément sacrifiés ? »

                – « A terme, oui ! C’est pourquoi ils doivent être suffisamment nombreux. »

                – « C’est épouvantable ! »

                – « Laissez-moi vous présenter toutes ces technomagies, monsieur le Président. Après les émanateurs, il y a la voyance scalaire. Elle permet de contrôler l’aura humaine par projection du corps psychique d’un voyant, ou non voyant, militaire psy.

                D’après les chercheurs de Waronas, la voyance se fait au moyen de l’argon. Cela m’a étonné, mais c’est ce qu’ils prétendent. Ils disent aussi que si on supprime l’argon, la voyance ne fonctionne plus. L’argon serait donc le substrat, le porteur des ondes psychiques de la voyance. »

                – « D’où la légende des Argonautes, peut-être ? » plaisante le président.

                – « Peut-être… » répond Fred Manfred en souriant d’un air songeur.

                – « En tout cas j’imagine qu’on peut projeter tout ce qu’on veut sur un nuage d’argon. Si c’est vrai, on doit pouvoir orienter les voyances. »

                – « Judicieuse remarque, monsieur le Président. Mais vous allez voir, leur panoplie ne s’arrête pas là. Ils ont inventé également ce qu’on appelle des REMs, des appareils qui intègrent et combinent toutes les armes scalaires, électromagnétiques, radioniques et psychotroniques. Ces armes fonctionnent sur un maillage tellurique artificiel à dix-sept couches. Pour attaquer les cibles, on utilise le réseau GPS et un cosmogéolocalisateur. C’est un appareil de localisation à vingt points de coordonnées. On envoie au sujet cible, dont on dispose de la signature électromagnétique ADN, toutes sortes d’effets : modulation cybernétique du cerveau, maladies spontanées, rayon vert négatif pour qu’il se dessèche par un phénomène de déshydratation, etc… »

                « Les REMs servent aussi à lancer des attaques avec des jets cristallins, ou autres flux énergétiques, dans le corps aurique du sujet cible. »

                « Toutes ces technomagies sont assistées par des condensateurs psychiques préalablement chargés, par exemple une montagne, un cimetière, une pyramide de verre, un édifice type Arche de la Défense, une population sous contrôle psychotronique. Ils sont d’une importance capitale dans toute cette manipulation car ils agissent comme des batteries de charges psychiques. »

                – « Ce flot d’informations commence à me donner le vertige, dit le président en se passant la main sur le front, mais ça ne fait rien, poursuivez. »

                – « Ensuite, il y a le décognitiseur, qui rend le sujet incapable de connaissance et charge les processus cognitifs de concepts qui le rendent passif dans un système dogmatique féodal. Il crée le consentement du sujet par psychotronie et le laisse passif face à des situations révoltantes, iniques, injustes et irrationnelles. »

                – « Il oublie les lanternes et ne jure plus que par les vessies. »

                – « Exactement. C’est un reformatage cognitif total par neutralisation coronale et cyber-mentalisation cérébrale invasive. »

                « Dans le cas d’une attaque combinée sur le chakra du coeur, l’amour maternel inconditionnel, qui ne demande rien en retour  est transmuté en amour qui attend un retour sur investissement. Si on ne répond pas à son attente, il se mute en colère et en haine. Les mères atteintes ne sont plus capables d’éprouver l’amour maternel naturel. L’amour inconditionnel passe à la trappe, ainsi que l’amitié et l’empathie. »

                « Le décognitiseur met en place des valeurs qui annihilent littéralement le libre-arbitre de l’individu. Appliqué à toute une population, il vous ferait gagner toutes les élections monsieur le Président. Ce système psychotronique est opérationnel depuis des décennies… »

                – « Ah, Oui, cela expliquerait bien des choses du passé… »

                – « Le plus inquiétant arrive, car c’est la partie automatique qui opère pratiquement sans contrôle humain, via l’intelligence artificielle. Il s’agit des générateurs de vision, qui se mettent en route quand une voyante est détectée et qu’elle cherche là où elle ne devrait pas. On va alors diffuser un film, pris dans des cuves d’intelligence artificielle, comme dans le film Minority Report, pour lui donner à voir autre chose. C’est très efficace ! »

                – « Joli programme hollywoodien. »

                – « N’est-ce pas ? Et vous allez voir, ça se corse, ils utilisent un système de camouflage psy combiné, encore plus efficace. Il s’agit de l’écrantage.     Ce dernier est  de trois types. L’écrantage technique ; des flux psychiques sont produits par une machine reliée à un générateur de visions. L’écrantage psychique est réalisé par des êtres humains. Les monastères tibétains sont spécialistes de ce type de technique psychique au moyen de mantras utilisés à l’envers en sorcellerie traditionnelle.               On leur donne quelques millions de dollars et ils font le travail pour protéger des installations psy militaires. Et, enfin, l’écrantage dit « au sang » ; les écrans au sang, ou écrans sacrificiels, sont faits à partir de sacrifices animaux, comme par exemple chez les musulmans, ou humains comme chez les Molochistes. Cette énergie est canalisée et utilisée pour bloquer toute voyance. C’est une techno de masquage, par l’effroi qu’elle suscite chez le sujet. Elle est connue depuis longtemps des programmeurs MK-Ultra. »

                Les yeux de plus en plus écarquillés d’étonnement, le président attend la suite.

                – « Et enfin, le Graal de tout ceci, poursuit Fred Manfred avec un sourire malicieux, c’est l’IA, l’Intelligence Artificielle et les technologies psychotroniques d’installation d’envoûtements. Ils ont fédéré toutes les pratiques de la sorcellerie mondiale, qui ont été intégrées dans une IA qui procède elle-même aux envoûtements. Il faut étudier quatre générations d’IA pour s’y retrouver. L’IA.4.0 autogénère l’envoûtement total, un envoûtement technique. Au point qu’aujourd’hui, c’est toute notre économie qui est orientée vers ces technologies. »

                – « On ne soupçonne pas tout ce qui arrive à se dissimuler dans un budget. C’est prodigieusement effarant ! »

                – « Ah oui ? Attendez que je vous raconte la suite. Car, pour obtenir un maximum d’efficacité, il fallait mettre en place une coordination de ces technologies à la nanoseconde près. C’est alors qu’ils ont réussi à créer une techno redoutable qu’on appelle l’auréoleur et qui ressemble vaguement aux anneaux de transfert de Stargate, en version non matérielle. C’est un système de sorcellerie interdimensionnelle qui peut jouer aussi sur le temps. Trois anneaux permettent d’envoyer un envoûtement du passé, du présent ou du futur. Cependant, pour être efficace, l’auréoleur doit être couplé à un boucleur temporel qui permet de verrouiller l’envoûtement et d’empêcher tout exorcisme. L’auréoleur est également programmatif. À heure régulière, il scanne le psychisme de l’individu et le module par psychotronie pilotée par intelligence artificielle. C’est pour ça qu’on a un développement du transhumanisme et qu’on a fait voter une loi au Parlement européen pour que les ordinateurs à IA aient des droits à vivre, des droits humains. »

                -« Oui, d’ailleurs je m’y suis opposé. »

                – « Ils ont utilisé le symbole de l’auréole christique pour créer des auréoles projetées, des sortes d’hologrammes. A partir de ces derniers, on peut engrammer la projection d’envoûtements traditionnels ou techniques. Quand l’auréoleur est en activité de reprogrammation, l’aura du sujet-cible entre dans une sorte de cocon. Il est alors reprogrammé pour la journée, ou pour quelques heures. C’est de cette manière qu’on fait un reset, une réactivation des envoûtements dont la personne a éventuellement réussi à se débarrasser. »

                Fred Manfred marque un léger temps de pause.

                – « Voilà où nous en sommes. On compte aujourd’hui 850 millions d’auréoleurs techniques, un réseau de support de 250 000 mini-satellites mis en orbite par Astra Tr3b et 17 champs telluriques artificiels d’assistance. A l’origine, c’est la Darpa et la Nasa qui étaient les concepteurs de ce projet. »

                – « Un charmant programme de robotisation de toute la population terrestre. »

                – « En effet. Mais cela va encore plus loin. Ils veulent à terme remplacer l’être humain par un transhumain positronique holographique. Le but est de rompre avec le lien de la création. Le biologique serait ainsi mis au service de la technologie et non l’inverse. C’est ça, le véritable plan du Nouvel Ordre Mondial. »

                – « Ces technomagies et les chiffres astronomiques qui les accompagnent, s’ils sont avérés, sont absolument effroyables. C’est même à peine concevable. »

                – « Pourtant, cela a été conçu et développé. Mais apparemment ils ont trouvé l’inspiration suite à des découvertes sous-marines faites dans le triangle des Bermudes en 43. D’anciennes pyramides atlantes recelaient des gemmes très particulières. C’est à partir de ces dernières, qu’ils conçurent le projet Waronas… Selon Torikov, ces gemmes seraient de véritables bibliothèques holographiques de technomagie appliquée… »

                – « J’avais eu écho de découvertes aux Bermudes durant la guerre, mais je n’imaginais pas qu’il puisse s’agir d’artefact en mesure d’orienter toute la technologie terrestre. »

                – « L’usage et les développements technomagiques visaient à créer des armes absolues de contrôle. Ce fut là, l’ouverture d’une véritable boîte de Pandore. Le déploiement de ces armes attira, ou plutôt réveilla, quelque chose dans notre système solaire. Une sorte d’émanation de démons des mers de Neptune se manifesta dans les années 60. Ces entités biologiques, vivant dans l’océan de méthane neptunien, ont alors commencé à utiliser leur réseau neuronal, pour tisser la création à leur image, dans tout le système solaire. Tout le complexe militaro-industriel transnational se retrouverait donc manipulé par des entités d’une intelligence démoniaque stellaire. Nous serions, aujourd’hui, victimes d’une tentative de Neptu-formation de la Terre. Ce phénomène aurait déjà eu lieu dans le passé, il fut à l’origine de la destruction des trois Atlantides selon Torikov. »

                – « Heureusement que je vous connais bien, Fred. Je n’aurai jamais pu croire une chose pareille. Je vais mettre 50 de nos meilleurs polytechniciens accrédités « Age d’or » sur le coup pour évaluer ces technomagies. Trouvez-moi, de votre côté, des oiseaux rares. Je veux des exorcistes aguerris dans toutes les religions connues et inconnues depuis l’Atlantide. J’imagine que vous avez un plan, Fred, face à une telle abomination ? »

                – « Oui, monsieur le Président, il va nous falloir du beau monde sur le pont et trié sur le volet. Nous pouvons en finir avec ce plan diabolique qui heureusement a été très largement ébranlé par des alliés que nous ne soupçonnions pas. Notre tour est venu de rentrer dans la danse monsieur le Président ! »

                – « Qu’il en soit ainsi Manfred ! »

© Alex Vicq, novembre 2017

Morphéus N°85 janvier février 2018