,

Humanité 5.0 – Hypnopolis

couverture-hypnopolis-seule

User de real-fictions pour aiguiser l’intuition, l’intelligence humaine et ouvrir des champs d’espérance pour l’avenir, telle est l’œuvre d’Alex Vicq.

Toute une gamme de lois, théories limitatives, orthodoxies scientifique, philosophique, économique, sociologique font perdre son âme d’enfant à l’homme moderne. Sous les contraintes idéologiques d’une pensée unique, il en oublie l’esprit de recherche, l’imagination, la créativité et surtout la joie de l’émerveillement. Même Emmanuel Kant auteur de la critique de la raison pure, philosophe des plus orthodoxe, disait s’émerveiller devant deux choses : la loi morale qu’il y a en chaque être humain et la voûte céleste. L’émerveillement est l’apanage des esprits de recherche qui sont comme touchés par la grâce d’une joie extatique cosmique.

En marge de l’orthodoxie contemporaine abrutissante, nous nous émerveillons donc de trouver des brevets de technologies anti-gravifiques, entre autres, avec réalisations expérimentales probantes dont certaines datent d’avant la Seconde Guerre mondiale. Nous parlons ici d’hommes tels que Henry Bull, Nikola Tesla, Bahnion Andrew, Otis T Carr, Bruce de Palma, Huaro, Yamashita, Jones Hutchinson, Eric Laithwite, Marcel Pagès, John Searl, Eugène Poliakov, Vicktor Schauberger, Seike Shinicki, Vladimir Roschin, Boris Volfson, etc.

Se pose alors la question. Mais où est la réalité ? Faut-il considérer le dogme académique de l’impossibilité anti-gravitationnelle comme seule réalité possible ? Ou faut-il faire plier ces dogmes rétifs au principe de réalité d’engins volants anti-gravifiques tels que les modules d’Henri Bull, le SEG de Searl, les objets lévitants des expériences de Hutchinson, la répulsine de Victor Schauberger ou encore l’OTC X1 de Otis T Carr ?

Vous l’aurez compris, ici, ce qui nous est présenté comme « réalité possible » n’est qu’un dogme théorétique limitatif et sclérosant. Ce qui nous est présenté comme « fiction » est une réalité technique fonctionnelle et expérimentale.

C’est avec une conscience aiguisée et de sérieuses connaissances scientifiques qu’Alex Vicq use du seul outil qui convienne à cette situation ubuesque, à savoir : « la real fiction ». Très souvent le terme de « fiction » répond au principe de réalité d’une technologie existante. En revanche, le terme « réalité » répond à une religion d’État contemporaine qui dicte sa réalité selon ses évangiles.

Depuis plus d’une décennie Alex Vicq, Gérard Pécoul et moi-même avons eu de longs débats sur la présentation de certaines réalités qu’il nous était impossible de présenter sous forme d’articles classiques. L’idée d’user de « real fiction » a donc fait son chemin. Si cet ouvrage vous fait entrevoir des réalités sous ses fictions, s’il vous ouvre l’esprit à la créativité et à l’espoir, s’il vous fait retrouver cette joie de l’émerveillement ; s’il vous met en entrain pour l’avenir, il aura alors rempli sa mission.

Frédéric Morin, préface de l’Édition ArqAncia

Humanité 5.0 – 1. Hypnopolis, Real-Fictions d’Alex Vicq aux éditions ArqAncia, sortie juillet 2015, format 15 x 24, 372 pages. Prix 25.00 € franco de port pour les abonnés Morphéus à l’ordre d’Alex Vicq, 4 Place aux Herbes 84100 Orange, France – tél : 06.66.08.76.35.