,

Le rapport Storakev

Le rapport du Professeur Storakev est issu d’une unité de seconde vision civile jusqu’alors inconnue de nos services. La connaissance de ces travaux aura été vitale pour la bonne exécution de nos plans. Cette étude part de la première élection présidentielle française de 2017, assistée par psychotronique globale. La parfaite exécution de ce plan du Nouvel Ordre Mondial a laissé plus d’un spécialiste pantois et différentes recherches ont eu lieu pour tenter de comprendre la nature du support techno-magique utilisé en France. Dix-sept rapports nous sont parvenus, mais le plus complet qui a retenu toute notre attention, fut celui du Professeur Storakev.

 

Ce dernier, avec très peu de moyens, a pu détecté la structure souterraine et les réseaux concentriques des unités psi-ioniques de la ville de Paris (voir plan ci-joint). D’après ses recherches, Paris était sensé être la capitale psychotronique du Nouvel Ordre Mondial avec 33 bases associées. Selon la mégalomanie maçonnique mondiale, le monde devait être transformé en un gigantesque œil cyborg connecté dont l’iris était la capitale française. Bien que ce système ait réussi à mettre sous suggestion toute la population française pour la présidentielle de 2017, ensuite les choses se sont corsées. D’après ce rapport, une faction nationaliste russe en désaccord avec le Nouvel Ordre Mondial a fait usage d’une arme sismique scalaire visant les sous-sols de Paris. Cette attaque a neutralisé plus de 50 % des bunckers souterrains du Nouvel Ordre, l’eau ayant envahi tous les soubassements. Le reste a été neutralisé par nos services, assistés des connaissances et du savoir-faire de Storakev et de son équipe civile.

Ce rapport fait état également d’une cité souterraine protohistorique sous Paris construite en 8000 avant J.C. sous la direction de descendants atlantes qui ont détourné la Seine pour y parvenir. L’île de la Cité au cœur de Paris serait totalement artificielle.

 

« Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite ».

 

© Real fiction F. Morin 2 avril 2018

Morphéus n°87