,

Robot russe FEDOR

Le robot militaire russe FEDOR peut tirer avec une arme à feu dans chaque main. Présenté récemment sur le site Sputnik, sa précision est assez redoutable. Ces robots tueurs sont certes un danger pour l’humanité. Ils sont néanmoins facile à neutraliser à distance, soit par la force, soit par ondes électromagnétiques type EMP.

En revanche, un robot usant de capacités psychotroniques assistées par intelligence artificielle peut neutraliser les fonctions cérébrales d’un individu, effacer sa mémoire, son identité.

Ensuite, il suffit d’implanter de faux souvenirs, des opinions ou idées artificielles appropriées et ainsi l’assimiler. Nul besoin d’utiliser la force contre un ennemi si vous avez à disposition une technologie psi-ionique vous permettant de reformater n’importe quel cerveau.

Reste à savoir si une telle technologie est entre les mains d’êtres humains ou si elle est au service d’une intelligence artificielle hors de contrôle. C’est un des dangers de l’IA intégrée à des robots tueurs autonomes quant à leur décision de supprimer des êtres humains.

Morphéus n° 88, juillet-août 2018