,

Coût de l’immigration en France

La politique d’immigration incontrôlée imposée par Bruxelles à notre pays a un coût exorbitant. Bruxelles impose, et les contribuables français, ainsi que tous les immigrés légaux payent. Trois études tentent de chiffrer le coût de cette immigration.

                1) L’étude de Yves-Marie Laulan évalue à 73 milliards d’euros ce coût. (voir mensonge d’Etat à 70 milliards : La vérité sur le vrai coût de l’immigration en France).

https://infocomnet.wordpress.com

                2) Le rapport de André Posokhow estime à 84 milliards d’euros le coût budgétaire de l’immigration.

https://www.polemia.com

                3) Pour Gérard Pince, c’est un budget annuel de 115 milliards d’euros (voir « Les Français ruinés par l’immigration ».

https://www.polemia.com

                Cette dépense colossale est en train de devenir le premier budget du pays engendrant une spirale infernale tirant tout le tissu socio-économique du pays vers le bas. Par ailleurs, cela ne règle rien au Moyen-Orient et en Afrique.

                Un budget annuel de 115 milliards attribué à une révolution industrielle française relative à des technologies non polluantes comme les moteurs magnéto-cinétiques Minato, les systèmes gravito-gyroscopiques de Eric Laithwaite, la fusion froide de Fleishman, les moteurs Stirling, les moteurs hydrogène à résonateur de Meyer, ou des mini centrales hydro-électriques à vortex, engendrerait l’élimination du chômage en France. Par ailleurs, cette nouvelle industrie nécessiterait des collaborations resserrées avec l’Afrique, voire avec certains pays du Moyen-Orient. Nous nous retrouverions alors dans un cercle vertueux ascendant, sortant notre pays du marasme et entraînant un boom économico-social africain.

                Il n’en sera rien car des pouvoirs financiers en ont décidé autrement et privent les peuples de richesses tant culturelles qu’industrielles. Nos politiques sont les relais et les promoteurs de cercles vicieux systémiques aliénant toujours plus les peuples et les cultures. Sous couvert d’un antiracisme de façade, ils privent l’Afrique de toutes ses ressources humaines et économiques. N’est-ce pas là, la preuve d’un anti-humanisme psychopathologique visant à annihiler l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe à terme ?

Frédéric Morin

Morphéus n°84 nov-déc 2017