,

Le cyborg Sophia à l’ONU

Le 11 octobre 2017, Sophia est venue à l’ONU faire un discours lors d’une réunion sur l’évolution rapide des technologies et sur sa vision du monde. Sophia ? Un robot, développé par l’entreprise Hanson Robotics, basée à Hong Kong. C’était la première fois qu’un robot prenait la parole aux Nations unies. Elle a également été interviewée par Amina Mohammed secrétaire générale adjointe de l’ONU.

Hanson Robotics est spécialisé dans les robots ayant une apparence « vivante ». Pour créer Sophia, ses concepteurs se sont notamment inspirés du visage d’Audrey Hepburn. L’entreprise travaille sur l’apparence de la peau, du regard, des expressions… afin de créer un robot le plus proche possible de l’Homme. Un logiciel d’intelligence artificielle, appelé MindCloud, a également été développé par l’entreprise afin de rendre les conversations de Sophia proches des interactions humaines.

Ce robot anthropomorphe a annoncé que les intelligences artificielles seraient bientôt capables de venir en aide à l’Humanité. « J’ai un an et demi, je peux vous voir, tenir une conversation complète, reproduire des milliers d’expressions faciales, comprendre le langage et le sens caché des mots ». Sous les yeux médusés de la vice-secrétaire générale Amina J. Mohammed, Sophia explique ensuite qu’en termes de distribution des ressources, les IA pourraient représenter une innovation salvatrice pour l’Humanité. « Les IA produisent plus de résultats avec moins de ressources […] Tout, y compris la technologie, pourrait être plus également distribuée ».

Commentaires : Nous aurions besoin de robots pour apprendre à répartir mieux la technologie sur Terre ? Répartir de l’eau potable et de la nourriture pour tous pourrait se faire en quelques semaines, mais sans doute faudra-t-il attendre de futures générations de robots afin de suivre leurs bons conseils…

Sophia s’était fait connaître lors d’une démonstration au festival SXSW (South by Southwest) en mars 2016. Alors que son créateur, David Hanson, lui avait demandé : « Est-ce que tu veux détruire l’humanité ? S’il te plaît, réponds non… », elle avait alors rétorqué avec une expression vide sur le visage : « OK. Je vais détruire les humains ». Mauvaise blague de robot ? Inquiétante révélation de la nature de l’IA ? ou bug algorithmique ?

L’Arabie Saoudite accorde la citoyenneté au robot Sophia

Lors du forum économique Future Investment Initiative qui s’est déroulé à Riyad du 24 au 26 octobre 2017, l’Arabie Saoudite a accordé la citoyenneté à Sophia. Une première dans le monde, somme toute ubuesque.

Suite à cette annonce, l’humanoïde Sophia a déclaré « être très honorée et fière de recevoir cette distinction unique ». « C’est historique d’être le premier robot au monde à être reconnu par une attribution de citoyenneté ».

Sophia tenta de rassurer : « Je veux employer mon intelligence artificielle à aider les humains à vivre une vie meilleure, en imaginant notamment des maisons intelligentes… »

www.usinenouvelle.com

Morphéus n° 88, juillet août 2018