,

Économie distributive des âges d’or terrestres

ÉCHAPPER AU SORTILÈGE

L’humanité a connu des périodes économiques distributives sans argent. Ce modèle a fait naître ici et là de mini âges d’or au cours desquelles furent réalisées les plus grandes œuvres de l’humanité, les bâtiments cyclopéens, les pyramides, les cathédrales…

  

                Si nous avions construit les cathédrales avec le modèle économique actuel :

                1°) Elles n’auraient jamais vu le jour, faute de parvenir à se financer sur du très long terme (des siècles).

                2°) Nous serions encore aujourd’hui tenus de payer les intérêts cumulés de la dette de cathédrales non construites.

                3°) Des produits dérivés intégrant la dette des cathédrales avec « triple A » feraient l’objet de spéculations sur les marchés crypto-monétaires…

                Nous avons été habitués aux manques, aux crises, à des cycles dits économiques qui ne sont en réalité qu’une sournoise manipulation des volumes d’argent disponibles et des créations monétaires. Au lieu de fonder notre économie sur un système d’échange des ressources humaines et terrestres physiques, nous l’avons construit sur un artifice monétaire illusoire. Qui contrôle cet artifice, contrôle toutes les ressources de la Terre.

                Si l’homme veut survivre et garder sa dignité, il devra bien se rendre à l’évidence et opérer un virage à 180 degrés : combattre et dire non à ce sortilège civilisationnel qui voudrait qu’il ne soit à terme plus qu’une marchandise… (F.M.)

 

Extraits Morphéus n°86 mars-avril 2018